Concept lié aux médicaments du COA

La stratégie  mis en place par le COA  permet d´obtenir des médicaments qui sont:

  • thérapeutiquement efficaces et sûrs, bien tolérés par les patients et de qualité pharmaceutique reproductible
  • issus de l´ethnopharmacologie sélective , de l´évidence ethnomédicale, de la pharmacologie reverse et des suivis cliniques de longue durée.
  • leurs productions sont écologiques et garantissent leur stabilité et leur standardisation sans toutefois altérer leur composition chimique transmise par le Tradithérapeute détenteur.
  • leurs principes actifs qui les composent sont des matières premières brutes
  • Les principaux groupes chimiques des matières premières sont connus.
  • Leurs durées de conservation sont fixée par des tests de stabilité.
  • leurs transmissions au COA ont fait l´objet des contrats garantissant la propriété intellectuelle et la confidentialité entre Chercheurs- Détenteurs -COA .

On note quatre catégories de médicaments au COA à savoir:

  • PM1: Produit Médicinal du Premier choix, Médicament dont les composants sont des nourritures à l´homme et aux animaux domestiques depuis des millénaires. Aucun doute sur l´innocuité et sur son usage à long terme.
  • PM2: Produit Médicinal de second choix. La toxicité des composants laisse planer de doute et mérite d´autres tests toxicologiques de confirmation et plus de surveillance de patient ou la pharmacovigilance efficace.
  • PM3: Produits Médicinal de 3ème choix, L´innocuité des composants non prouvée. Observations thérapeutiques limitées. Les tests de toxicité aigue et chronique sont obligatoires.
  • PD: Produit Dangereux connu, exclu de toute pratique tradithérapeutique.

Le COA  concentre ses travaux de recherche sur les produits médicinaux du premier choix les PM1. Ainsi des médicaments sont mis au point.

VALORISATION DES POTENTIALITÉS THÉRAPEUTIQUES AFRICAINES

La valorisation des potentialités thérapeutiques fondement du développement sanitaire durable d´une communauté n´est possible  si elle ne se base pas sur sa connaissance traditionnelle localement disponible et sur sa culture.

Cette valorisation nécessite une large interdisciplinarité entre divers acteurs et décideurs de santé et de l´écologie.

Pour cela, le COA regroupe des chercheurs universitaires, des médecins, des tradithérapeutes, des agronomes, des botanistes, des toxicologues, des pharmaciens, des juristes, des religieux, des économistes ainsi que des acteurs des sciences sociales et de l’Homme (Historiens, anthropologues, psychologues) .

Il définit une stratégie de valorisation impliquant tout

Lire la suite : VALORISATION DES POTENTIALITÉS THÉRAPEUTIQUES AFRICAINES

Recherche PULCANDI

La Biochimiste Dr AKPALO Edefia continue de mener des recherches sur PULCANDI: la poudre contre ulcères, plaies et candidoses

100 % naturel, PULCANDI est un calcinât de plantes fourragères contenant des tanins, des sels tels le potassium, le magnésium, le sodium. Il est utilisé pour le traitement des plaies et ulcères de même que les gastro-entérites et les candidoses.

La poudre PULCANDI étant indiqué dans le traitement des ulcères et des gastro-entérites entre autres, une étude a consisté à déterminer scientifiquement dans un premier temps les capacités d’absorption d’eau et d’absorption du CO2, dans un second temps, l’effet de l’utilisation de la poudre PULCANDI sur l’acidité gastrique; et enfin l´efficacité de la PULCANDI sur la cicatrisation des plaies cutanées.

Lire la suite : Recherche PULCANDI