Printemps de coopération Germano-Togolaise

Du 03 au 05  avril 2017 a eu lieu la deuxième édition du printemps de la coopération germano-togolaise qui  a été présidée par le ministre togolais des Affaires Etrangères, de la Coopération et de l’Intégration Africaine, Prof Robert Dussey en présence des ministres et des députés, des diplomates et opérateurs économiques.

C´est une  importante mobilisation qui a connu la participation  d’une forte délégation venue d’Allemagne, du Burkina-Faso, du Mali et du Niger.

En effet, la deuxième édition  du printemps de la coopération Germano-Togolaise est marquée d’un sceau régional particulier qui ouvre le champ d’action à trois pays de l’hinterland, à savoir le Burkina Faso, le Mali et le Niger.

Selon le ministre Robert Dussey, l’intégration de ces pays enclavés dénote la volonté du chef de l’Etat togolais et de son gouvernement d’être les instigateurs de partenariats bénéfiques entre les pays francophones de l’espace de la CEDEAO et la République Fédérale d’Allemagne.

Trois panels de discussions sur différentes thématiques, des échanges entre gouvernements et businessmen (G to B), des discussions entre hommes d’affaires de différents pays (B to B) ainsi que la signature de nouveaux partenariats ont été réalisé au cours de cette deuxième . Entant que structure allemande et prônant la coopération scientifique et l´interdisciplinarité  entre les chercheurs universitaires et différents acteurs de la santé et de l´environnement,  le Centre Omnithérapeutique Africain a disposé de stand et a  participé  à tous les programmes prévus par le printemps de coopération germano-togolaise 2017.  

Il s´est réjoui de ce printemps de coopération. Des partenariats  précieux ont été obtenus.

Le Centre Omnithérapeutique Africain tient à transmettre ses félicitations et remerciements au gouvernement togolais  et à l´Ambassade d´Allemagne au TOGO pour leurs efforts entrepris et souhaite également à tous les collègues un bon retour en Allemagne.

 

INTERVENTION DE SON EXCELLENCE L´AMBASSADEUR D´ALLEMAGNE AU TOGO M. Christoph SANDER

Excellence M.  le ministre,

M. le Directeur Général du COA,

Mes les professeurs scientifiques et les chercheurs venus des différents coins du monde,

Mesdames et messieurs,

Chers invités

C´est de grand plaisir pour moi comme Ambassadeur d´Allemagne de dire quelques mots aujourd´hui pour la conférence SISTRA-BIOECO.

Ce qui me donne le droit de prendre la parole c´est la coopération Germano-togolaise au Centre COA.

Et bien sûr nous avons vue cette année il y avait eu beaucoup des relations entre l´Allemagne et le Togo. Nous avons commencé avec la visite du ministre le la coopération au début du Janvier et ca c´est terminé avec la visite présidentielle à Berlin mis juin de cette année donc on peut vraiment constater que les relations entre l´Allemagne et le Togo ont vraiment recommencé de bonne façon.

Mais ce qui est vraiment important pour les relations entre deux pays ce que, ce n´est sont pas seulement les relations entre les deux gouvernements il faut aussi les relations entre les sociétés civiles, il faut aussi les relations culturelles, il faut aussi les relations scientifiques, c´est pour ca que beaucoup des gens sont venus ici à Lomé pour partager leur expérience avec les collègues ici à Lomé qui font l´effort de préserver les traditions, les traditions avec les plantes médicinales. Et cette échange de vu que vous êtes entraine de faire  cette semaine je crois que c´est vraiment importante pour valoriser ce que le peuple a toujours connu et de cette façon la on fait aussi une synergie ente le secteur scientifique dans les universités et les producteurs des ces plantes la dans les champs. Donc c´est un travail vraiment important que vous faites en cette semaine et je souhait bonne semaine pour vous tous.

Merci beaucoup.

 

Convention de collaboration avec IRSS

 COMPTE RENDU DE LA RENCONTRE ENTRE COA ET IRSS

02 DECEMBRE 2016

 

Suite aux divers courriers relatifs à la mise en place d’un accord de partenariat entre le Centre Omnithérapeutique Africain (COA) sis au Togo et le Ministère de l´Enseignement Supérieur, de La Recherche Scientifique et de l´Innovation  du Burkina Faso,   une séance de travail s’est tenue à Lomé au COA le 1eret le 2 Décembre 2016 entre les représentants de l’Institut de Recherche en Sciences de la Santé (IRSS) de Burkina Faso et ceux du Centre Omnithérapeutique Africain (COA).

Les points à l’ordre du jour de la rencontre étaient les suivants

·         Mots de bienvenue du DG du COA

·         Présentation de l’IRSS

·         Présentation du COA

·         Lecture et examen de la convention de collaboration

·         Divers.

1- Mots de bienvenue du DG du COA

Après l’adoption de l’ordre du jour et la présentation des participants, le DG du COA, le Professeur Kwashie EKLU-GADEGBEKU a pris la parole pour saluer cette initiative qui s’inscrit pleinement dans la coopération sud-sud et remercier la délégation Burkinabè pour l’intérêt qu’elle porte aux activités du COA. Il a réitéré la disponibilité du COA à collaborer avec les institutions sœurs de la sous région.

2- Présentation de l’IRSS

La présentation de l’IRSS a été faite par le Directeur de l’IRSS, Dr Sylvain OUEDRAOGO.

Après avoir remercié les représentants du COA pour l’accueil qui leur a été réservé, Dr Sylvain OUEDRAOGO a transmis les salutations du Ministre de l´Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l´Innovation du Burkina Faso sans oublié son appui de voir naître ce partenariat public-privé entre les deux institutions.

 Il a en suite fait la présentation de l’IRSS en abordant son rôle et ses attributions, sa localisation, ses départements, son équipe de recherche et son personnel, les liens entre les travaux menés et les contraintes de développement, les principaux programmes en cours ainsi que les résultats phares et enfin terminé avec les difficultés et perspectives de l´IRSS

Les discussions ont ensuite porté sur le processus de mise sur le marché des produits élaborés par l’IRSS, la réalisation des essais cliniques, la conduite des tests d’efficacité, la production et la distribution des phytomédicaments etc.

3- Présentation du COA

Dans sa présentation, le Président du Conseil d’Administration du COA, Mr Abatevi ABA-EKLU a présenté la nature et mission du COA, son organigramme, ses départements et son équipe de chercheurs et collaborateurs, ses activités, projets et médicaments, ses potentialités et difficultés ainsi que ses perspectives .

Les discussions ont porté sur le processus de recherche et la collecte d’informations sur la composition et la préparation des médicaments, les activités de formation au COA et les difficultés rencontrées.

4- Lecture et examen du contrat de partenariat

Après les observations faites sur le fond et la forme du contrat proposé, les deux parties l’ont approuvé par acclamation. La signature de contrat a été reportée sur la journée du 02 décembre en vue de permettre sa mise en forme par le secrétariat.

5- Divers

Une visite guidée a été organisée dans les locaux du COA afin de mieux faire la connaissance des lieux à la délégation Burkinabè.

SIGNATURE DE LA CONVENTION DE COLLLABORATION

La journée du  02 décembre 2016 a été consacrée à, la signature de la Convention de Collaboration entre le Centre Omnithérapeutique Africain (COA) représenté par Prof  Kwashie EKLU-GADEGBEKU et  l’Institut de Recherche en Sciences de la Santé (IRSS) représenté par Dr Sylvin OUEDRAOGO (Confère Document Convention)

 

Etaient présents,

Pour le COA

1-      Kwashie EKLU-GADEGBEKU, Directeur General du COA

2-      Abatevi ABA-EKLU, Président du Conseil d’Administration du COA

3-      Chantal GOTO, Assistante à la Recherche et Production au COA, 

4-      Gudrun  ABA-EKLU, Administratrice du Cabinet de Médecine Mixte au COA 

5-      Mawuena AYIVI, Chargé de communication au COA

Pour l’IRSS

1-      Sylvain OUEDRAOGO, Directeur de l’IRSS

2-      Félix KINI, Directeur de MEPHATRA à l’IRSS.

 

DICOURS D´OUVERTURE DU MINISTRE DE L´ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE Prof Octave Nicoué K. BROOHM au SISTRA-BIOECO

Date : 22 août 2016

Lieu : Togo 2000 CETEF

Monsieur le ministre,

Mesdames et messieurs les représentants du système des Nations Unies

Mesdames Les Professeurs hôtes du SISTRA-BIOECO,

Honorables invités, en vos grades et qualités respectifs,

Mesdames et Messieurs,

C’est un grand honneur que de prendre la parole devant vous tous réunis ici. Cette cérémonie solennelle d’ouverture regroupe deux manifestations organisées sous le thème de la « contribution des scientifiques à l’innovation et à la promotion du modèle de croissance bio-économique ». Le Salon International des Savoirs Traditionnels et Bio-économiques regroupe un colloque scientifique et un espace d’exposition des produits et savoirs respectant l’environnement, la biodiversité, la biodégradabilité, la santé, la cohésion sociale, l’équité des transactions commerciales, la durabilité du développement et une industrialisation reposant sur des sources énergétiques renouvelables ou inépuisables. C’est le présent et l’avenir de l’humanité qui sont  au cœur de vos préoccupations ; des préoccupations qui doivent aussi les nôtres puisque pour reprendre le maxime latine rien de ce qui est humain ne peut nous  être étranger. Notons au passage que ce vers du dramaturge Térence est extrait d’une pièce de théâtre intitulée « l’homme bourreau de lui-même ». n’est-ce pas une mine de réflexion pour votre colloque ?

Permettez-moi tout d’abord de sacrifier aux devoirs de l’hospitalité et de souhaiter la plus chaleureuse bienvenue à tous les participants et  tout particulièrement à nos illustres hôtes étrangers, éminents Professeurs, qui on bien voulu faire le déplacement dans notre pays pour nous honorer de leur présence.

Mesdames, messieurs,

Nous vivons une époque exigeante, fascinante mais vertigineuse et dangereuse pour notre avenir. C’est un lieu commun que d’affirmer que le monde actuel est

Lire la suite : DICOURS D´OUVERTURE DU MINISTRE DE L´ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE Prof Octave Nicoué...